logo
  • Résidence Autonomie de 75 logements
    Lormont [33]
Maitrise d'ouvrage:Logévie
Architecte mandataire:VALLET de MARTINIS
BET:CETAB - EMACOUSTIC - CUISINORME
Programme:Reconstruction d'une résidence autonomie de 75 logements
Coût Surface:7 200 000 € / 3 370 m² SU
Mission:Concours / 2018
Perspectives:Golem
Quel sont les enjeux d’une résidence autonomie ? Il s’agit de conserver les valeurs d’usages propres au logement individuel (comme les prolongements extérieurs qu’il propose et la notion d’indépendance qu’il suggère) tout en offrant les services et la prise en charge attendu dans ce type d'établissement. Pour réussir cet exercice nous avons concentré notre travail sur deux aspects: rendre possible l’appropriation du logement et offrir un véritable espace d’usage extérieur.
Ce n’est pas un couloir qui nous mène à notre logement mais un vestibule qui accueille plusieurs fonctions : espaces servants nécessaires aux fonctionnements de l’étage (gaines techniques, local entretien ou rangement déambulateur). Il s’agrémente de parterres constitués de plantes d’intérieur. Il met en relation les étages les uns avec les autres par des doubles hauteurs ponctuels. Bien que toujours collectif, il est possible de l’aménager. Devant sa porte d’entrée, on peut y retrouver des codes de l’espace domestique traditionnel : un paillasson, et pourquoi pas une plante verte. Par un petit élément de décoration, chacun est libre d’exprimer sa personnalité et de signifier son identité.
Les deux qualités qui nous séduisent dans les espaces extérieurs d’une maison individuelle sont généralement la terrasse et/ou le petit bout de jardin. Nous avons donc conçu les loggias afin qu’elles retranscrivent ces attentes à l’échelle d’un appartement. Nous organisons la terrasse dans le prolongement du séjour, à l’endroit où la loggia est la plus large. Nous aménageons un bac de plantation devant la fenêtre de la chambre, dans la partie la plus étroite de la loggia.