• Base d’hélicoptères de la sécurité civile, Bréville-sur-Mer

La nouvelle base d’hélicoptères Dragon 50 s’implante sur l’aérodrome de Bréville-sur-Mer. Bien qu’en retrait de la plage, elle s’expose à de forts vents marins et à une atmosphère agressive. Nous construisons un prisme posé dans un paysage dunaire. L’horizon s’y reflète. Il aspire à l’évanescence.  Dos à la mer, à l’abri des tempêtes, nous  implantons  la zone de travail. Deux porte de 13,50m se relèvent et disparaissent. Elles donnent accès à un garage pour deux hélicoptères. Un pont roulant permet de suspendre l’un d’eux. Les locaux techniques nécessaires à leur entretien forment ainsi une bande technique.

Cet équipement est aussi un lieu de vie. Sauveteurs, médecins et opérateurs s’y relaient. Nous nous sommes attachés à ce que les espaces de la zone habitée permettent d’y vivre sereinement. D’abord, le grand paysage se lit en tout point. Ensuite une terrasse protégée des vents prolonge la salle de repos très lumineuse. Enfin, Les circulations sont généreuses et éclairées naturellement. Dans une stratégie bioclimatique, des volets brise-soleil et une exposition idéale permettent également d’optimiser le confort thermique.

Outre l’isolation des locaux entre eux, la nouvelle base répond aux normes actuelles en vigueur en ce qui concerne l’acoustique et la thermique dans un environnement sonore important. Nous avons  veillé à isoler également les zones bureaux des zones techniques qui génèrent de nombreux bruits d’impact ou de résonnance. Nous avons créé pour la partie des bureaux un ensemble compact afin de minimiser les pertes thermiques avec l’extérieur.

Maîtrise d’ouvrage
Ministère de l'intérieur
Chef de Projet
Simon Letondu
Cotraitant
NOX Ingenierie
Programme
Base d’hélicoptères de la sécurité civile
Coût
1,14 M€HT
Surface
1 000 m²
Caractéristiques
BBC Effinergie
Mission
Complète – Livraison 2014
Photos
Vallet de Martinis