Créée en 2003 à Paris, l’agence dirigée par Antoine Vallet et Guillaume de Martinis, est située à la fois à Paris et à Bordeaux. Invitée à concourir sur l’ensemble du territoire, pour tous types de programmes (éducation, santé, restauration, tertiaire et bien entendu logement), l’agence continue à répondre en parallèle à des concours internationaux. Elle remporte d’ailleurs en 2014, devant 130 équipes, le concours international pour le musée d’Ethnographie de Budapest, sous l’égide de l’UIA. Cette ouverture sur le monde lui permet de collaborer avec des partenaires de renommée internationale.

Notre travail est d’abord et avant tout un travail sur la matière. Elle nous amène à nous questionner sur tous les enjeux qui font qu’un bâtiment ne se limite pas à répondre à sa seule fonction mais qu’il va au-delà pour devenir une architecture. Le champ d’application du travail de la matière est large, c’est un acte physique de transformation de matériaux en volumes. C’est une réflexion sensible sur la lumière et les vides. C’est un choix responsable sur l’économie, la pérennité et la provenance des matériaux. C’est une recherche de rationalité comme simplicité intelligente.

Si nous reconnaissons un travail guidé par des sensibilités nous ne souhaitons pas le limiter à des certitudes. Nous pensons qu’il n’y a pas de vérité universelle, pas de principes immuables que nous pourrions appliquer comme une recette. Un projet, c’est une somme de données, de facteurs à prendre en compte. Qu’ils soient géographiques, techniques, humains, réglementaires, politiques ou financiers, tous ont une influence. On peut décider d’en faire abstraction en défendant vaille que vaille une position initiale, une position de principe. C’est une architecture de l’a priori, nous la récusons. L’expérience nous a montré que la contrainte peut être bénéfique et salutaire au projet. Elle permet de se questionner et d’explorer toutes les potentialités. Ce n’est qu’une fois le champ des possibles vérifié que nous sommes à même de proposer ce qui nous semble être alors une réponse appropriée.

Associés
Collaborateurs
Associés
Antoine Vallet
Guillaume de Martinis
Collaborateurs
Julien Blondy
Margaux Rodot
Fabien Bargue
Skander Chagour
Alejandro Arocha
Emmanuelle Bataille
Stéphanie Gouardes
Kelly Pelletier
Manon Lhomme
L'agence en chiffres
L'agence en dates
L'agence en chiffres et en dates
1,1 M€
de chiffre d'affaire
3548
candidatures réalisées
119
concours restreints rendus
21
projets livrés
11
projets en études
309
logements construits
265
chambres médico-sociales habitées
59
classes d’enseignement investies
2018
Guillaume de Martinis est lauréat du prix « 40 under 40 » qui récompense 40 architectes européens de moins de 40 ans
2014
Lauréat du concours international organisé par l’UIA pour la construction du musée d'Ethnographie de Budapest
2012
Antoine Vallet est lauréat du prix « 40 under 40 » qui récompense 40 architectes européens de moins de 40 ans
2009
Nomination au prix de la Première Œuvre du Moniteur pour le projet de la demi-pension du collège de Liancourt
2006
2e prix au concours international organisé par l’UIA pour le projet du SPAC, Séoul Performing Art Center
2003
Lauréat Europan 7 pour le projet de reconversion du site de la caserne Jeanne d’Arc à Reims
2001
Finaliste du Prix d’urbanisme Tony Garnier pour le projet d’aménagement architectural et paysagé à Meudon-la-Forêt